Alternatives & Préventions

En cas de prédispositions génétiques, il est recommandé de prendre des mesures préventives lors de la grossesse et lors de l’allaitement, notamment au niveau du régime alimentaire de la maman. Après l’accouchement, le lait maternel sera conseillé en première intention avant toute autre alternative. Il est en effet bénéfique, à la fois, la maman, pour rétablir un équilibre physiologique, et au bébé, pour construire son capital immunitaire et digestif.

Prévention des allergies ou intolérances de bébé | Bébé M

De la grossesse à l’accouchement

Dès le début de la grossesse, il est recommandé de réduire, voire de supprimer tout aliment facteur d’allergies ou d’intolérances. Il existe actuellement 13 allergènes majeurs dont le lait de vache et le gluten.

La qualité et la quantité des aliments sont aussi essentiels pour assurer les besoins nutritionnels de la grossesse et assurer une bonne assimilation digestive des nutriments.

L’allaitement

Lors de l’accouchement, l’allaitement doit être conseillé en première intention avant tout autre alternative, minimum 3 mois. Le lait maternel est en effet source de nutriments et micronutriments nécessaires à la construction et la protection du système immunitaire du bébé.

Les premières tétés sont particulièrement essentielles pour assurer un écosystème intestinal équilibré grâce à la colonisation de la flore intestinale par des probiotiques. Ces probiotique sont à la base des principes immunitaires et digestifs de l’enfant.

Le sevrage maternel

Le lait maternel est l’aliment idéal pour le nourrisson, primordial pour construire son système immunitaire et assurer une meilleure réponse en termes d’allergies ou d’intolérances. Il est donc recommandé de retarder le sevrage le plus possible et de continuer l’allaitement au minimum jusqu’à 6 mois, selon les conseils avisés d’un professionnel de la santé.

Lors du sevrage, il sera important de tenir compte des antécédents familiaux ou du contexte de la grossesse pour choisir la préparation infantile la plus adaptée.

La diversification

Il est recommandé de retarder la diversification alimentaire et de la débuter, de préférence, vers 7-9 mois, selon les conseils d’un professionnel de la santé avisé.

Lors de la diversification , il sera important de tenir compte des antécédents familiaux, du contexte de la grossesse et de la durée de l’alimentation du bébé.

Autres produits pour bébé disponibles en ligne

Faites découvrir de délicieuses préparations infantiles biovégétales à votre bébé. Du nourrisson au jeune enfant, nos experts ont développé des formules adaptées aux besoins de tous. Commandez dès maintenant pour recevoir de délicieuses préparations pour bébé et céréales infantiles pour accompagner la croissancede votre bébé.

Nos derniers articles sur le monde de bébé pour les futurs parents, les papas et les mamans

Bébé M est une marque soucieuse du bien être des bébés, respectueuse de l'environnement et qui a envie de vous tenir informés en vous délivrant tous ses précieux conseils pour un bébé en pleine santé. Retrouvez ici notre actualités, nos astuces pour parents, nos événements et nos conseils : Alimentation, hygiène, sommeil... Prendre soin de bébé avec le blog Bébé M va devenir un vrai jeu d'enfant !

Laisser un commentaire

  • Paiement en ligne sécurisé Par carte bancaire

  • Livraison à domicile et en point relais

  • Livraison gratuite à partir de 90€ d'achats en France métropolitaine