Quels aliments privilégier pour traiter la colique du bébé ?

La diversification alimentaire peut causer quelques troubles digestifs chez bébé. En effet, elle peut provoquer une constipation chez certains ou des selles trop liquides chez d’autres. Et c’est tout à fait normal, c’est un signe que son organisme réagit ! En revanche, dans un cas comme dans un autre, cela est désagréable pour bébé. Aujourd’hui, Bébé M va donc tout vous dire sur le sujet de la colique du bébé !

Existe-t-il des aliments anti-colique pour le jeune enfant ? - Bébé M

          • Qu’est-ce que la colique du bébé ? 

          La colique, appelée communément la diarrhée, est l’émission de selles plus liquides, plus abondantes et plus fréquentes qu’habituellement. On parle de colique lorsque les selles sont supérieures ou égale à 3 fois par jour. La principale complication de la diarrhée chez bébé est la déshydratation. Il faudra donc surveiller attentivement son poids. S’il y a une perte de poids de 5%, cela signifie que bébé est déshydraté. Il faudra donc le faire boire très régulièrement par petites gorgées. Les bébés allaités devront être mis au sein très souvent. 

          Elle touche de nombreux bébés. Elle peut être causée par un virus, un déséquilibre de la flore intestinale provoqué par la prise d’antibiotiques ou encore une réaction à certains aliments. La plupart du temps, elle se manifeste lorsque nous commençons la diversification alimentaire. L’introduction de nouveaux aliments peut parfois perturber le tube digestif. 

          • Les aliments pour aider bébé à mieux digérer 

          Après avoir consulté votre médecin et avec une alimentation appropriée, bébé va retrouver un transit normal au bout de quelques jours. Cependant, en complément, vous allez pouvoir l’aider en adaptant son alimentation. 

          Une petite banane bien mûre écrasée, une compote de pomme/coing, les pommes de terre bien cuites, le riz blanc (et son eau si possible) et la purée de carotte sont les aliments qui permettront à bébé de soulager la diarrhée. 

          Si jamais bébé ne veut pas manger, il ne faut surtout pas le forcer. Tout rentrera dans l’ordre. Il faudra uniquement s’assurer que bébé boive régulièrement pour qu’il ne soit pas déshydraté. 

          • Les aliments à éviter pour la colique du bébé

          Certains aliments sont à bannir lorsque bébé a la colique. 

          Hormis les légumes et les fruits cités juste au-dessus, il faudra limiter leur consommation, qu’ils soient cuits ou crus. D’autant plus les légumes verts qui sont riches en fibres. 

          Les jus de fruits ne sont également pas recommandés. En effet, leur sucre augmente la rétention d’eau dans les intestins.

          Les légumineuses type lentilles, pois chiches seront également à retirer de l’alimentation de bébé pendant cette période.

          Pour les bébés qui n’ont pas commencé la diversification alimentaire et qui sont allaités, la maman pourra boire des infusions à base d’anis ou de fenouil qui pourront aider bébé à mieux digérer.

          Par ailleurs, les produits laitiers et le lait de vache peuvent provoquer également des vomissements ou bien de la diarrhée. Si la maman allaitante ou bébé en consomme et qu’il rencontre des troubles digestifs, il se peut qu’il soit intolérant au lactose. 

          C’est pourquoi Bébé M a développé toute une gamme de produits 100% végétale, sans protéine allergisante dans le but d’une meilleure tolérance digestive chez bébé. Alternative aux laits infantiles généralement à base de lait animal, Bébé M propose des préparations infantiles et des préparations de céréales  : le tout sans lactose, sans gluten et sans huile de palme.