Le coquillage d’allaitement

Au cours de l’allaitement maternel, la maman peut rencontrer des douleurs causant des gênes pour la mise au sein de bébé. Les crevasses figurent parmi les maux les plus fréquents que rencontrent de nombreuses mamans. Elles sont provoquées généralement par une mauvaise position du bébé au sein ou à des problèmes de succion. 

Le coquillage d’allaitement ou le protège-mamelon | Bébé M

  • Définition des crevasses d’allaitement

Les crevasses sont caractérisées par des fissures/ gerçures et petites traînées rouges au niveau du mamelon survenant au début de l’allaitement. Elles peuvent être plus ou moins profondes. Ainsi, ces lésions sont très douloureuses et entraînent souvent des saignements. 

  • Les causes d’apparition des crevasses lors de l’allaitement

Les crevasses sont la plupart du temps causées par une mauvaise position de bébé lors de l’allaitement. Il est possible que la tête de bébé ne soit pas totalement en face du sein. Ainsi, il va pincer et mordiller le mamelon. C’est alors que la crevasse va se former. Il faut donc s’assurer une bonne position.

La localisation de la crevasse peut aider à corriger le positionnement de bébé lors de l’allaitement. Si la crevasse apparaît sur le haut du mamelon, c’est que bébé est trop bas par rapport au sein. Inversement, si la crevasse se localise au bas du mamelon, bébé est placé trop haut. L’apparition de crevasse au centre du mamelon est souvent dû au fait que bébé ne prend pas assez le sein et écrase donc le mamelon. 

Les crevasses peuvent également survenir à cause d’une mauvaise succion du bébé dû à sa forme de son palais ou à un frein de langue trop court. Dans ce cas, il faudra rendre visite au pédiatre.

  • Comment éviter les crevasses lors de l’allaitement

La mauvaise position est la cause numéro 1 des crevasses. Ainsi, pour les éviter, il faudra corriger la position de bébé. Son corps doit être dans le même alignement en s’assurant que sa tête soit dans le même axe que son corps. Du côté de la maman, elle devra être bien installée et détendue.

Il faudra également introduire délicatement le doigt dans la bouche de bébé, au niveau de la commissure des lèvres pour le retirer du sein tout en douceur. En effet, si le bébé est tiré vers l’arrière ou bien que la maman recule, cela va produire une pression, un effet de ventouse sur le sein et causer l’apparition de crevasses.

Après que bébé ait fini sa tétée, quelques gouttes de lait sur les mamelons les protègeront.

  • Comment soigner et soulager les crevasses dues à l’allaitement 

Après s’être assuré que les crevasses ne soient pas infectées, il est tout à fait possible de soigner les crevasses en adoptant certains gestes :

  • Appliquer de la lanoline pure, substance 100% naturelle aide à calmer les irritations et les zones abîmées. Ainsi, appliquée directement sur la zone touchée, elle est utile pour accélérer la cicatrisation.
  • Faire des pansements avec une compresse de gaz imbibés de lait maternel déposés sur le mamelon crevassé. Contenant des agents anti-infectieux, le lait maternel est un excellent cicatrisant. Il faudra garder les pansements jusqu’à la prochaine tétée et renouveler l’opération.
  • Masser la zone touchée avec 2 ou 3 gouttes d’huile végétale de rose musquée. Au pouvoir réparateur et régénérateur, cette huile prend soin des peaux fragiles et abîmées. Il faudra toutefois bien laver le mamelon avant que bébé tète. 
  • Laisser sécher les seins à l’air le plus possible après les avoir lavés.
  • Opter pour un savon soigneux et rincer les seins à l’eau.
  • Porter des coquillages d’allaitement pour que les seins soient à l’abri des frottements.

Le temps pour soigner les crevasses varie en fonction de la profondeur de celles-ci. Cela peut prendre une semaine voire 10 à 15 jours. Si les deux seins sont touchés, cela risque de mettre un peu plus de temps. Il faut donc prendre son courage à deux mains et s’armer de patience.

  • Différence entre crevasse d’allaitement et infection

Les crevasses peuvent s’infecter. Généralement, l’infection se traduit par un suintement, un écoulement jaune. Cela peut être la candidose du sein. Celle-ci se développe lorsque la quantité de ces champignons microscopiques se développe. Une alimentation trop riche en sucres peut favoriser son développement. Dans ces cas-là, il sera conseillé d’arrêter l’allaitement et prendre l’avis de votre médecin.

  • Crevasses d’allaitement : quand faut-il consulter ?

Comme cité précédemment, si un suintement apparaît ou si la crevasse est très rouge et douloureuse, il est fortement recommandé d’aller consulter votre médecin ou votre pharmacien. Ne prenez pas de médicament avant l’avis d’un spécialiste.