Le coquillage d’allaitement

Au cours de l’allaitement maternel, la maman peut rencontrer des douleurs causant des gênes pour la mise au sein de bébé. Les crevasses figurent parmi les maux les plus fréquents que rencontrent de nombreuses mamans. Elles sont provoquées généralement par une mauvaise position du bébé au sein ou à des problèmes de succion. 

Qu’est-ce qu’un coquillage d’allaitement ?

Connu également sous le nom de cupule, le coquillage d’allaitement est un protège-mamelon. Il est formé de 2 coques concaves. La première coque, au contact du sein, est percée au centre d’un orifice. La seconde, perforée de trous d’aération dont un accueillant le mamelon au centre. Ces coques permettent de recueillir les légers écoulements de lait qui peuvent survenir avant ou après une tétée. 

 

Bénéfices du coquillage d’allaitement 

Les coquillages sont un remède naturel souvent plus efficace que des compresses ou des crèmes.

Afin d’aider les mamans, le coquillage d’allaitement protège leurs seins durant l’allaitement : il prévient l’apparition des plaies, cicatrise les crevasses et favorise l’hydratation des mamelons sensibles. En effet, il permet un milieu clos, apportant de la fraîcheur et gardant les crèmes de soin en contact avec le téton. Ils permettent d’éviter tout frottement sur les vêtements et ainsi de ne pas les tâcher. Il est également utile pour arrêter l’engorgement mammaire.

 

Comment bien utiliser un coquillage d’allaitement ?

Le coquillage doit être impérativement lavé avant la première utilisation. Il faudra ensuite le passer régulièrement sous l’eau chaude avec un savon doux et bien le rincer après chaque utilisation. Il ne faut pas stériliser ni faire bouillir les coquillages.

Le coquillage doit se placer sur des mamelons préalablement nettoyés. Avant d’allaiter bébé, il faut retirer le coquillage et nettoyer les mamelons. 

Il est déconseillé de s’endormir ou de porter le coquillage pendant toute une journée. En effet, il fera pression sur le mamelon et pourrait provoquer la montée de lait entre les tétées. Si le coquillage provoque des rougeurs, il est possible que la taille ne soit pas la bonne.

 

Comment choisir son coquillage d’allaitement ?

Les coquillages d’allaitement ont un rôle préventif. Il est tout à fait possible d’en acheter dès les premiers jours de l’allaitement. 

Le choix des coquillages d’allaitement demande une certaine attention et une prise en compte de certains critères, principalement la taille et la qualité.

Il existe plusieurs tailles de coquillages d’allaitement : 

  • La taille Petite correspond à des coquillages allant jusqu’à 5,5 cm.
  • La taille Moyenne correspond à des coquillages allant de 5,5 à 6,0 cm.
  • La taille Grande correspond à des coquillages de plus de 6 cm.

La taille Moyenne convient à la plupart des femmes. Le bout des seins doit être recouvert par les coquillages d’allaitement. 

Certaines marques proposent de fabriquer des paires de coquillages sur mesure. 

Les coquillages d’allaitement sont de véritables coquillages. Généralement fabriqués à la main et polis, ils sont composés de nacre, matière apportant de la douceur aux régions sensibles comme le sein. De plus, l’utilisation de coquillage d’allaitement est beaucoup plus écologique que des coussinets absorbants.

Par mesure de sécurité, il est préférable d’éviter de porter des coquillages d’allaitement pour les femmes intolérantes ou allergiques aux crustacés. Il vaut donc mieux en parler à une sage-femme ou une consultante en lactation. Elles pourront ainsi donner des conseils à la maman sur le choix du coquillage d’allaitement.

 

Les gammes de prix pour un coquillage d’allaitement

Les prix du coquillage d’allaitement varient suivant la taille. En règle générale, il est possible d’en trouver à partir de 29 euros.