Le lait maternel, un trésor de bienfaits !

Le lait maternel est le seul aliment répondant parfaitement aux besoins du nouveau-né. Tout comme le lait des mammifères est propre aux besoins des bébés de son espèce, le lait maternel humain est adapté au bébé humain. Il possède ses propres spécificités.

  • Le lait maternel s’adapte aux besoins du bébé au cours de la tétée 

 La composition du lait maternel varie en fonction des besoins du bébé suivant son âge. C’est la raison pour laquelle, nous distinguons plusieurs stades :

Le colostrum, dans les 5 premiers jours suivant l’accouchement

Ce lait « purgatif » favorise l’élimination du méconium et permet la colonisation des intestins avec des bactéries bénéfiques nécessaires pour constituer sa flore intestinale. Cette flore est à la base de son équilibre digestif et immunitaire. C’est pourquoi les premières tétées sont fondamentales pour assurer une bonne digestion et protéger le bébé des infections.

Le lait de transition du 6ème au 15ème jour

– Le lait nature du 16ème jour au 15ème mois

La composition du lait de ces trois catégories se différencie au niveau des glucides, des lipides, des protéines, des minéraux, des oligo-éléments et des vitamines.

On peut souligner également qu’au cours d’une tétée, la composition du lait évolue. Plus désaltérante au début de la tétée et plus rassasiante en fin de tétée grâce à une teneur en lipides plus importante pour provoquer la satiété.

 

  • Le lait maternel, l’arme de défense essentielle de bébé

Le lait maternel est facile à digérer, il n’y a pratiquement jamais d’intolérance. En effet, si la maman est une grande consommatrice de produits laitiers, l’allaitement peut parfois entrainer des petits problèmes digestifs. Dans tous les cas, le bébé ne risque pas d’allergie aux protéines de ce lait dans le cadre d’une bonne hygiène de vie et d’un mode de vie sain.

Les facteurs de défense contenus dans le lait maternel sont d’une extrême importance pour les premiers mois du bébé : il les protège des agressions extérieures en particulier virales et microbiennes, et permettent au microbiote de garder sa constitution initiale en empêchant des hôtes indésirables de s’y développer.

Véritable fabrique à anticorps sur mesure, la maman synthétise sur demande un lait unique adapté à son bébé pour renforcer son système immunitaire. En effet, lors de la tétée, le bébé dépose sa salive sur le mamelon. Il active ainsi le système de défense de la maman qui élabore les composants nécessaires au bébé pour lutter contre l’infection.

Les enfants allaités au sein présentent dans l’ensemble très peu de rhino-pharyngites, d’otites, de diarrhées etc. Il y a aussi un effet protecteur contre certaines maladies inflammatoires comme l’eczéma, le diabète de type 1 ou encore la maladie de Crohn.

Certaines études ont démontré que l’allaitement maternel diminuait le risque d’embonpoint et d’obésité.

On a également constaté que l’allaitement serait associé à une réduction du risque du syndrome de la mort subite du nourrisson.

L’allaitement n’est pas seulement bénéfique pour le bébé, il l’est également pour la maman.

 

  • L’allaitement est bénéfique à plusieurs niveaux pour la maman

L’allaitement favorise le retour à la normale de l’appareil génital. En effet, les toutes premières tétées entrainent souvent des contractions de l’utérus pendant quelques jours. Ces douleurs sont passagères et permettent à l’utérus de se remettre en place pour retrouver progressivement sa taille normale.

Il aide la maman à retrouver son poids d’avant la grossesse. Durant l’allaitement, la dépense énergétique de la maman augmente de manière significative à cause de la lactogénèse. En effet, la fabrication du lait demande beaucoup d’énergie. C’est un processus qui consomme beaucoup de calories.

Durant l’allaitement, la maman n’a pas ses règles puisqu’il n’y a pas d’ovulation. On pourrait considérer que c’est une méthode de contraception mais la protection n’est pas totalement efficace. Il faudra rester vigilant.

De plus, des études ont démontré que l’allaitement diminue les risques du cancer du sein et de l’ovaire à un âge plus avancé.

On peut également souligner le côté pratique du lait maternel pour la maman. Le lait est toujours à la bonne température, celle du corps. Pas de biberon à laver ni à stériliser. Lors d’un déplacement, la maman n’a pas besoin d’emporter tout un équipement type chauffe biberon, stérilisateur…

 

  • Des liens affectifs renforcés lors de l’allaitement

L’allaitement est bénéfique pour le bébé non seulement parce qu’il apporte tous les nutriments dont il a besoin mais surtout parce qu’il crée un lien intime et étroit entre la mère et l’enfant. Les tétées sont des moments de bonheur partagés, de complicité, des regards prolongés, des caresses, le tout entraînant des liens affectifs profonds.

 

Le lait maternel est l’aliment idéal pour votre bébé. C’est pourquoi Bébé M recommande à toutes les mamans de cultiver ce don précieux que la nature nous a offert. Conscient qu’une bonne alimentation est essentielle dans le développement harmonieux de votre bébé et afin de prolonger les effets bénéfiques de l’allaitement, Bébé M a élaboré toute une gamme de préparations infantiles adaptée à ses besoins. https://www.bebe-m.com/eshop/11-preparations-infantiles