Quelle quantité de protéines donner à Bébé de 0 à 3 ans ?

Les protéines sont un des nutriments essentiels dans l’alimentation de bébé. Cependant, ces dernières ne doivent pas occuper une place trop importante dans ses menus pouvant ainsi provoquer des risques pour la santé de bébé. Il s’agit surtout de prioriser la qualité à la quantité.

Bébé M vous délivre tous ses conseils à propos de la quantité nécessaire pour un bébé en pleine forme !

Combien donner de protéines à un bébé de 0 à 3 ans | Bébé M

    • Qu’est-ce que les protéines ? 

    Les protéines sont un des composants indispensables de l’alimentation. Au même titre que les glucides et les lipides, les protéines sont des macro nutriments essentiels à l’organisme. Elles jouent un rôle structural (au niveau musculaire ou encore cutané) mais sont également impliquées dans de très nombreux processus tels que la réponse immunitaire, le transport de l’oxygène dans l’organisme ou encore la digestion. 

    • Les différentes sources de protéines

    Nous retrouvons les protéines sous deux formes : les protéines d’origine animale et les protéines d’origine végétale.

    Dans les produits d’origine animale, nous allons retrouver les protéines dans le poisson, les œufs, les produits laitiers, la viande rouge ou encore les volailles. Pour les sources d’origine végétale, on se tourne plutôt vers les céréales, le quinoa, le sarrasin, les légumineuses (lentilles, pois…), les oléagineux… Beaucoup de légumes et céréales en contiennent.

    Tous les acides aminés essentiels sont présents dans les protéines animales mais ils ne le sont pas de façon égale dans les protéines végétales. Afin d’obtenir tous les acides aminés indispensables avec des protéines végétales, il suffira donc de consommer différentes sources de protéines végétales en appliquant le principe de complémentation, en associant par exemple des légumineuses avec des céréales.

    • A quoi servent les protéines pour votre bébé ?

    Pour assurer une bonne croissance, les enfants ont besoin de protéines. En effet, c’est grâce aux protéines que leurs muscles et leurs os se construisent. De plus, les protéines aident leur corps à se défendre contre les virus et les bactéries. Un manque de protéines peut se traduire par une grande fatigue, des problèmes de concentration ou encore une diminution des défenses naturelles. Il est donc important d’inclure des protéines dans l’alimentation de bébé lors de la diversification.

    • Dans quels aliments pour Bébé retrouve-t-on des protéines ?

    Le lait maternel est le mode d’alimentation de référence du nouveau-né. Il apporte la quantité et la qualité de protéines nécessaires à bébé. La teneur en protéines du lait maternel serait comprise entre 8 et 12 g/L, soit inférieure à celle des autres mammifères, sachant que chaque mammifère adapte la production de son lait selon les besoins de son espèce.

    A partir de 6 mois, la préparation de suite 2ème âge Bébé M, formulée à base de protéines de riz hydrolysées pourra être inclus dans les repas de bébé, dans le cadre de la diversification alimentaire. 

    A partir de 10 mois, la préparation Céréales à Complément Protéinique Bébé M pourra venir comme complément à l’alimentation de bébé. En effet, formulée à base de protéines de riz hydrolysée, cette préparation est une réponse 3 en 1, idéale pour apporter les protéines, des céréales et des compléments naturels aux repas de bébé. Pour 100gr en poudre, nous retrouvons 14gr de protéines. 

    • Trop de protéines pour bébé ou pas assez ?

    Pour le bon fonctionnement de l’organisme de bébé, les protéines doivent être présentes. En revanche, elles doivent être bien contrôlées car l’enfant en bas âge a des capacités métaboliques encore limitées et des besoins nutritionnels spécifiques. En effet, les protéines surchargeront les reins de bébé si celles-ci sont données en trop grande quantité. Il n’existe pas de cellule, tissu ou organe de stockage pour les protéines. Afin de pouvoir les stocker, l’organisme de bébé devra les transformer pour les rendre stockables. Cela va libérer beaucoup d’azote et fatiguer bébé. Afin d’éliminer l’azote, les reins vont être fortement sollicités. S’ils travaillent trop, bébé urinera beaucoup plus qu’à la normale et perdra des sels minéraux et oligo-éléments essentiels pour son développement.

    Une alimentation trop riche en protéines va également se manifester par une prise de poids trop importante. Il y aurait donc un risque accru de surpoids et même d’obésité. 

    • Quelle est la bonne quantité de protéines pour Bébé, âge par âge ?

    Si bébé est allaité, il n’y a pas de souci à se faire. En effet, le lait maternel apporte la quantité et la qualité de protéines dont il a besoin. 

    Le dosage des protéines se compliquent lors de la diversification alimentaire, environ vers 6 mois. Commencez en douceur en lui proposant des protéines végétales. 

    Ensuite, les apports conseillés en protéines varient suivant l’âge de bébé. Un bon moyen mnémotechnique peut vous aider : « 10 gr par tranche d’âge » soit 10 gr jusqu’à 1 an, 20 gr jusqu’à 2 ans, 30 gr jusqu’à 3 ans.

    Bébé M propose une gamme infantile 100% végétale et bio, sans lait, avec céréales sans gluten, sources de glucides lents et un dosage de protéines adapté aux bébés selon leur âge.