Le soleil et la grossesse

L’été est bien installé et le soleil est au rendez-vous !

Le soleil recharge l’organisme en vitamine D et participe au maintien d’une bonne santé osseuse. Cependant, il soulève de nombreuses questions auprès des femmes enceintes.

Bébé M fait le point sur les précautions à prendre afin de profiter des beaux jours et du soleil.

L’été, le soleil et la grossesse | Bébé M

Pourquoi faut-il se protéger du soleil -encore plus que d’habitude- pendant la grossesse ?

En évitant les expositions aux heures d’ensoleillement maximum soit entre 12h et 16h, les femmes enceintes peuvent tout à fait s’exposer au soleil. Il n’y a aucune contre-indication et aucun risque pour bébé. 

Cependant, des taches brunes, appelées également masque de grossesse ou chloasma peuvent apparaître sur les joues et le front à partir du deuxième trimestre de grossesse. En effet, la peau des femmes enceintes est beaucoup plus fragile : elle est soumise à des fluctuations hormonales. Ainsi, afin d’éviter ces taches pigmentées définitives sur le visage, la protection solaire par écran total est indispensable pour les futures mamans. Il ne faut également pas oublier le chapeau et les lunettes de soleil.

Les femmes enceintes se déshydratent beaucoup plus facilement. L’afflux hormonal accentue la perte hydrique de la peau. Il est alors conseillé de boire suffisamment d’eau, plus de 1,5 litres par jour et d’hydrater le visage et le corps quotidiennement.

Les filtres UV sont-ils dangereux pour le fœtus ?

Il existe deux sortes de filtres dans les crèmes solaires : les filtres chimiques et les filtres minéraux. La différence entre ces deux filtres se situe dans la manière dont la formule protège des rayons UV. 

Les filtres chimiques pénètrent l’épiderme pour absorber les UV à la place de la peau, tandis que les filtres minéraux sont déposés sur la peau pour réfléchir les rayons UV, comme un écran.

Pénétrant dans l’épiderme, même en petite quantité, les filtres chimiques sont souvent considérés comme des perturbateurs endocriniens. Il est donc conseillé de choisir une protection solaire aux filtres minéraux.

Peut-on appliquer de la crème solaire sur le ventre lorsque l’on est enceinte ?

Si la maman est en maillot de bain deux pièces, il est tout à fait recommandé d’appliquer de la crème sur ventre afin d’éviter les coups de soleil et autres problèmes liés au soleil. Cependant, par principe de précaution, porter un t-shirt va éviter d’exposer bébé à des produits et d’étaler de la crème.

Comment se protéger du soleil et de la chaleur pendant la grossesse ?

Pendant la grossesse, il est important de bien se protéger du soleil et de la chaleur. Ainsi, il faut se munir de : 

      Une haute protection solaire (SPF 50, waterproof avec filtres UVA et UVB) afin de ne pas attraper des coups de soleil et de se préserver des risques de mélanome. Il est recommandé d’en appliquer toutes les demi-heures.

      Un chapeau à larges bords est fortement recommandé pour protéger le visage et donc éviter le masque de grossesse. La future maman devra privilégier l’ombre du parasol le plus possible.

      Les lunettes de soleil doivent être portées. En effet, les yeux sont davantage fragilisés durant la grossesse : les larmes se produisent très peu. 

      Une bouteille d’eau près de soi afin de s’hydrater régulièrement.

      Un vaporisateur limite les risques de malaise en cas de forte chaleur.

 

Peut-on faire des UV pendant la grossesse ?

Le bronzage artificiel n’est pas recommandé. Les UV augmentent le risque de mélanome et peuvent également arriver jusqu’au bébé pouvant causer des problèmes de santé à bébé. Les UV sont soupçonnés de détruire l’acide folique, engendrant alors une carence en acide folique, ce qui aurait pour conséquence d’entraver le développement du système nerveux de bébé.

Il faut donc tirer un trait sur les UV pendant la grossesse et favoriser le soleil naturel.

Peut-on mettre de l’autobronzant pendant la grossesse ?

L’autobronzant n’est, à priori, pas déconseillé pendant la grossesse mais il est préférable de ne pas en mettre. Étant donné qu’il faut mettre une grande quantité de produit sur le corps, il n’y a pas assez de recul pour savoir si cela peut engendrer des conséquences sur le fœtus. 

De plus, le corps, étant soumis à un taux important de progestérones et d’œstrogènes, peut être fragilisé à cause de ces deux hormones de grossesse. Certaines femmes se retrouvent à faire des allergies ou des réactions à certains produits. 

Toutefois si jamais la future maman souhaite avoir un teint halé pour une occasion, les autobronzants bio, composés d’ingrédients naturels sont à privilégier.

Les gélules de bronzage, c’est possible si je suis enceinte ?

De la même façon que l’autobronzant, aucune étude ne prouve leur innocuité pour le fœtus. Par principe de précaution, les gélules de bronzage ne doivent pas être prises lors de la grossesse. Elles contiennent des principes actifs qui pourraient avoir un impact sur le chloasma. 

Les maillots de bain de grossesse anti-UV sont-ils utiles ?

Il existe de plus en plus de maillots de bain de grossesse anti UV sur le marché. Plusieurs modèles sont maintenant disponibles. Nous pouvons retrouver le maillot de bain une pièce, le maillot de bain deux pièces, le tankini ou encore les tuniques de grossesse spéciales pour aller à la plage.

Recouvrant certaines parties du corps, le maillot de bain une pièce, les tuniques et les tankinis sont à privilégier. Les maillots de bain deux pièces sont, quant à eux, à mettre de côté. En effet, puisque ces maillots de bain recouvrent très peu de parties du corps, certains spécialistes restent dubitatifs sur l’efficacité de ces modèles.

Si je ne m’expose pas assez au soleil, ai-je un risque de carence en vitamine D ?

La vitamine D est très importante pour la santé de la future maman et de son futur bébé. Une carence en vitamine D peut avoir des conséquences plus ou moins graves sur le bébé. L’exposition au soleil pendant une trentaine de minutes suffit amplement pour sécréter de la vitamine D. L’avis d’un médecin est fortement recommandé : il pourra éventuellement prescrire un complément alimentaire naturel de qualité adapté aux femmes enceintes à la suite d’analyses de sang.

 

Une alimentation saine et équilibrée, riche en acides gras essentiels et en fruits ou légumes colorés, sera intéressante pour apporter à votre organisme des nutriments essentiels pour protéger, hydrater et nourrir votre peau.

La plage, le foetus, le soleil et la femme enceinte | Bébé M