Prendre du thé en étant enceinte

Derrière l’eau, le thé est la boisson la plus consommée au monde. Contenant de la caféine, le thé peut parfois soulever quelques interrogations auprès des futures mamans. Peut-on continuer de boire du thé tout en étant enceinte ? Quel thé faut-il privilégier ? Combien de tasses par jour ? Bébé M vous conseille.

  • La caféine et la théine : les effets sur le fœtus lors d’une grossesse

Le thé et le café contiennent une chose en commun : la caféine. La teneur en caféine du thé dépend de la provenance de la plante et de l’infusion. 

Prendre un café ou un thé le matin est connu pour nous « réveiller ». En effet, riche en polyphénols et en antioxydants, la caféine stimule et accélère le fonctionnement du système nerveux. Elle procure également un effet positif sur l’humeur et retarde la fatigue. 

Très vite assimilée par l’organisme et passant rapidement dans le sang, la caféine peut passer rapidement la barrière placentaire et affecter votre bébé. 

Selon certaines études, consommée de manière excessive, la caféine pourrait avoir des répercussions néfastes pour le fœtus : 

      Elle augmenterait les battements cardiaques 

      Elle induirait un retard de croissance

      Elle aurait un effet sur le poids du bébé :  un poids de naissance plus bas qu’à la normale 

      Elle affecterait le cerveau en développement entraînant par la suite une plus grande sensibilité aux crises d’épilepsie et des problèmes de mémoire quand l’enfant grandira.

La caféine peut être consommée mais de manière raisonnée. Il est conseillé de ne pas dépasser 300 mg de caféine par jour. Un thé noir de type Darjeeling apporte en moyenne 77 mg / tasse, un thé vert 142 mg/ tasse alors qu’un espresso apporte entre 60 et 149 mg/ tasse. Cela concerne évidemment tout type de boissons contenant de la caféine : café, thé ou encore boissons énergétiques.

  • Les bienfaits du thé durant la grossesse

Le thé (vert ou noir) apporte de réels bienfaits sur la santé et sur l’organisme. Il permet d’améliorer la qualité des os et prévient également les caries dentaires et les calculs rénaux. Riches en antioxydants, il permet également de réguler le métabolisme et donc de réguler l’instabilité émotionnelle.

Le thé va également soulager certains maux durant la grossesse comme les nausées, les troubles de la digestion et les maux d’estomacs.

Bien que le thé puisse apporter des bienfaits aux futures mamans, il présente également certains dangers. 

  • Pas trop de théine pendant la grossesse, pourquoi ?

La théine est à limiter pendant la grossesse. Ayant un effet stimulant sur le système cardiovasculaire, la théine augmente le rythme cardiaque et va rendre la future maman plus nerveuse et va causer certains troubles comme les troubles du sommeil.

    • Le thé vert et le thé noir peuvent réduire l’assimilation du fer

Le thé vert et le thé noir ont tendance également à affecter l’assimilation du fer dans l’organisme. Étant donné que les femmes auraient plus besoin de fer qu’à la normale, il est donc important de limiter sa consommation de thé et de boire le thé en dehors des repas. En effet, lorsque le thé est bu pendant le repas, il diminue l’absorption du fer par l’organisme.

Afin de limiter cela, il existe d’autres boissons qui pourront remplacer le thé sans problème.

  • Quelle quantité de thé durant la grossesse ?

Il est recommandé de ne pas dépasser 300 mg de caféine par jour. Ainsi, la future maman pourra consommer au maximum 3 tasses de thé par jour sans que ce soit dangereux, à la fois pour sa santé et celle de bébé. 

Il est également conseillé de ne pas infuser plus de 2 minutes votre thé. Plus on l’infuse, plus il y aura de caféine.

Nous savons que boire du thé est agréable et qu’il est parfois difficile de se contenter de 3 tasses de thé. Pour cela, il existe d’autres alternatives, sans caféine à boire sans modération !

  • Alternative au thé durant la grossesse, la tisane ?

En plus d’être sans caféine et théine, certaines infusions de plantes sont bénéfiques pour les femmes enceintes :

      L’infusion au gingembre permet de combattre les nausées 

      L’infusion de feuilles de framboisier tonifie l’utérus

      L’infusion de vigne rouge et d’hamamélis sont efficaces contre la mauvaise circulation du sang, notamment les jambes lourdes

      L’infusion de fleurs de bruyère soulage en cas d’inconfort urinaire

 

Excellente alternative au thé, le rooibos, également appelé thé rouge, ne contient pas de théine. Il favorise la digestion et a un effet apaisant.

 

Attention, bien que les tisanes soient sans caféine ni théine, certaines doivent tout de même être à éviter durant la grossesse : la menthe pouliot, la grande camomille, la réglisse, l’angélique chinoise… Ainsi, nous vous conseillons de demander l’avis à votre médecin ou à votre pharmacien avant de consommer une tisane en particulier.